La tonte et le nettoyage du cimetière sont effectués.

Dans le but de fleurir le cimetière, quelques coquelicots n’ont pas été coupés volontairement.

La densité du gazon étant vraiment remarquable au vu des conditions climatiques de l’été dernier, une seule fertilisation a été réalisée au mois de mars et les déchets de tonte sont laissés au sol, afin de créer de l’humus.